Identifiez-vous | Mot de passe oublié ?

Guy Canivet : “La justice risque de se marginaliser si elle ne prend pas en compte la révolution numérique”

Code

Aperçu
EMAIL CODE

Aperçu

5bbf5228715a3.jpg Interrogé à l'occasion du procès fictif de l'intelligence artificielle, organisé à la cour d'appel de Paris dans le cadre de la Nuit du droit, jeudi 4 octobre, le magistrat et ancien Premier président de la Cour de cassation Guy Canivet estime que le numérique va profondément changer “le raisonnement juridique”. Mais “l'on court toujours, en matière juridique, derrière la révolution numérique”, ajoute t il.


Publié le

Vidéo hébergée sur Libcast