Identifiez-vous | Mot de passe oublié ?

Tangui Morlier : “On ne peut pas se réjouir de quelques pratiques expérimentales”

Code

Aperçu
EMAIL CODE

Aperçu
“Le numérique n’est pas démocratique en soi et les start-up non plus, qui sont dans une gouvernance de l’argent”, dénonce Tangui Morlier, administrateur de l’association Regards citoyens, interrogé à l’occasion du sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Signataire d’une tribune très critique à l’égard de la politique menée par la France en matière de participation citoyenne, il estime qu’il y a beaucoup de progrès à faire et qu’on ne peut se réjouir de “quelques pratiques expérimentales”. Regards citoyens revendique pour sa part “de l’open data, du logiciel libre et de la gouvernance ouverte”.

Publié le

Vidéo hébergée sur Libcast