5 min
5 min

Sondage exclusif : 1 agent public sur 2 juge son administration incapable de détecter une cyberattaque

Parmi les principaux obstacles au développement de programmes de cybersécurité, les agents invoquent un manque de moyens et de personnels qualifiés, indique un sondage Acteurs publics/EY pour l’Observatoire des Politiques Publiques réalisé par l’Ifop. L'étude révèle une large fracture entre l’État et les collectivités, les agents territoriaux s’estimant les moins armés face aux cybermenaces.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×