3 min
3 min

Retard à l’allumage pour la loi “pour une République numérique”

Un an après sa promulgation, la loi Lemaire pour une République numérique tombe à plat dans bien des domaines, faute de décrets d’application. Pour le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, la précédente majorité n’a pas su anticiper “l’ensemble des conséquences organisationnelles” charriées par le texte.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×