3 min
3 min

L’objectif de 70 000 postes en moins dans la fonction publique territoriale mis en doute

L’atteinte de 70 000 suppressions de postes dans la fonction publique territoriale d’ici 2022 n’est pas réaliste, ont jugé le vice-président de l’Association des maires de France, André Laignel, et le président du Centre national de la fonction publique territoriale, François Deluga. L’exécutif maintient toujours son objectif. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×