6 min
6 min

Les clés pour comprendre la polémique sur la nomination du consul général à Los Angeles

Le chef de l’État va nommer son ami l’écrivain Philippe Besson à ce poste diplomatique convoité après avoir ouvert le statut de 22 emplois de consuls généraux, jusqu’ici réservés aux fonctionnaires. L’affaire, qui pose question sur le plan juridique comme sur celui des ressources humaines, ébranle le ministère des Affaires étrangères. La CFDT-MAE va déposer un recours devant le Conseil d'État.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×