Club Performance publique

Partager

Capgemini apporte son soutien aux administrations publiques dans le but d'améliorer les services proposés aux citoyens, aux entreprises et à d'autres entités tout en leur permettant d'introduire des réformes budgétaires significatives. 

1 min

Le CHU de Bordeaux crée une application de télé suivi à domicile des patients COVID-19

Pour faire face à l'épidémie à Coronavirus, le CHU de Bordeaux a mis, dans le cadre du programme Ange Gardien, à disposition des médecins généralistes et de leurs patients, une plateforme numérique (Rafael COVID-19) et téléphonique (Cellule COVID-19) pour aider à prendre en charge à domicile les patients COVID 19 positifs ou suspectés.
« Cet outil n’a pour but que d'aider le médecin généraliste à assurer la prise en charge de ses patients ; Le médecin généraliste reste l'acteur principal. » Luc Durand, coordinateur général des soins du CHU de Bordeaux

L'objectif de cette plateforme développée en collaboration avec l’Université de Bordeaux et la société Capgemini est d'identifier et de suivre l'évolution des symptômes au quotidien entre les consultations programmées par le médecin généraliste, par des questionnaires en ligne adressés directement au patient par la Cellule COVID 19.

Comment ça marche ?
•    Le médecin généraliste identifie une situation relevant d’un suivi dans Ange Gardien / Rafael COVID-19 et signale le patient avec son accord auprès du DAC (Dispositif Appui à la Coordination)
•    Le DAC contacte le patient, ouvre un dossier et donne un accès aux outils numériques
•    Médecin généraliste, patient et DAC mettent en place le parcours de soin adapté

En cas d'aggravation des symptômes, le médecin généraliste est alerté par la Cellule COVID 19. Devant des symptômes d'urgence, le patient sera orienté vers le 15 et le médecin généraliste sera également prévenu.

Le fonctionnement de l'application Rafael COVID 19 fait que le patient ne peut s'inscrire sans l'avis préalable de son médecin.

Quelques chiffres
. La plateforme fonctionne 7j/7 avec 10 étudiants en médecine encadrés par 2 médecins séniors
. La plateforme téléphonique a géré 2000 appels depuis le 18 mars
. Plus de 500 patients ont été suivis depuis le 26 mars

Voir aussi > Le CHU de Bordeaux joue les anges gardiens

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×