3 min
3 min

Construction de prisons : la Cour des comptes appelle à bannir les partenariats public-privé

Les partenariats public-privé (PPP) utilisés au ministère de la Justice pour construire les prisons et qui permettent notamment à l’État de ne pas avancer l’argent pour des grands projets sont réalisés via des taux d’intérêt trop élevés, jugent les magistrats financiers de la Rue Cambon dans un rapport public thématique. La garde des Sceaux prend ses distances avec ce type d’opérations et indique qu’aucun nouveau PPP n’est prévu pour l’avenir.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×