Partager

2 min
2 min

Après le “tout-télétravail”, le défi du retour progressif au présentiel

Alors que les règles du télétravail sont assouplies depuis le 9 juin dans la fonction publique, la direction générale de l’administration et de la fonction publique et la direction interministérielle de la transformation publique viennent de publier un guide pour “accompagner le retour des agents en présentiel”. Principal défi pour les managers : “recréer du lien”.

Le mercredi 9 juin a marqué la fin de la règle du “5 jours de télétravail sur 5” et le passage à 3 jours par semaine. Mais si cette étape concrétise un retour progressif à la normale dans les services publics, elle ne signifie pas pour autant un retour pur et simple à l’organisation d’avant-Covid. 

“Pour les équipes qui étaient principalement à distance, cela implique une nouvelle forme d’organisation mixte, pour combiner travail sur site et à distance, et nécessite un accompagnement”, expliquent la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) et la direction interministérielle de la transformation publique (DITP). Deux directions qui, compte tenu des “interrogations” et des “appréhensions” que ces changements ont pu susciter, ont réalisé un guide “pour accompagner le retour des agents en présentiel”. Le tout, toujours, dans le respect des règles sanitaires.

“Recréer du lien”

Tout juste publiées, ces “fiches réflexes” sont destinées aux managers comme aux agents publics, mais aussi aux équipes de médecine de prévention. Pour les encadrants notamment, la DGAFP et la DITP mettent l’accent sur la nécessité d’organiser des temps d’échange avec leurs collaborateurs pour “évaluer” leurs besoins et leurs attentes quant à l’organisation mixte du travail (présentiel et télétravail) à venir.

Individuels ou collectifs, ces échanges doivent être l’occasion de “tirer les leçons de l’expérience des derniers mois”, expliquent les directions du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques. Ils doivent aussi servir à “recréer du lien entre les agents”. Un lien que la crise sanitaire et le télétravail contraint ont pu mettre à mal. 

Améliorer la pratique

“La conclusion de ces échanges pourrait être d’élaborer un projet de service qui souderait davantage les agents ou une charte du fonctionnement en équipe en mode mixte”, ajoutent la DGAFP et la DITP. Sans le mentionner, le ministère fait ici directement allusion au projet d’accord sur le télétravail dans la fonction publique qui est en cours de discussion avec les représentants du personnel et des employeurs.

Cet accord, auquel le gouvernement veut aboutir d’ici l’été vise, pour rappel, à “améliorer” la pratique du télétravail dans le secteur public en mettant notamment l’accent sur un mélange entre présentiel et distanciel et surtout en tirant parti des enseignements de la crise sanitaire. Une crise au cours de laquelle certains managers ont eu tendance à traîner des pieds pour mettre en œuvre le télétravail dans leurs services. Ce qui a eu le don d’agacer le gouvernement. Charge donc à ces encadrants de réussir le retour des agents en présentiel...

Les dernières actualités

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×