30 maires démissionnent pour défendre leurs services d’urgences

Les élus de la Nièvre engagent un bras de fer alors qu’un projet de réorganisation actuellement en cours d’élaboration fait craindre des fermetures partielles de certains services d’urgences.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×